Sélectionner la page

3 raisons de faire passer la gestion des risques en première ligne

Galvanize

Galvanize

Dans le secteur des services financiers, la gestion des risques est en train d'évoluer. Traditionnellement, c'étaient les fonctions de gestion des risques et de conformité qui géraient le risque, mais aujourd'hui, les responsabilités se déplacent en première ligne.

En effet, une étude de PwC intitulée Risk in Review révèle qu'un certain nombre de grandes entreprises font passer la gestion des risques au premier plan. Elle met en avant la culture du risque ainsi que la responsabilité de l'organisation, et renforce la ligne de défense.

Dans le monde bancaire, le risque est d'abord introduit dans la transaction (par exemple, lorsqu'un client demande une carte de crédit en ligne). Ces risques peuvent entraîner de meilleurs résultats et moins de dégâts en première ligne que si le même risque était pris plus tard, au niveau de votre deuxième ou troisième ligne de défense. Idéalement, les banques doivent donc s'efforcer d'identifier au moins 50 % des risques transactionnels et problèmes de fraude possibles en première ligne de défense.

Le blanchiment d'argent, troisième secteur par ordre d'importance après le pétrole et les devises, représente des milliards de dollars d'« argent sale ». Les procédures et les contrôles de « Know Your Customer » (KYC) sont une précaution essentielle contre ces activités douteuses. Et les clés de la réussite d'un programme KYC sont vos collaborateurs en première ligne.

La question qui se pose est donc la suivante : valorisez-vous votre personnel de première ligne pour qu'il fasse son travail ?

« En utilisant les auto-évaluations des risques et des contrôles, vous pouvez obtenir une évaluation continue des risques de la part du personnel qui interagit étroitement avec les risques et les contrôles chaque jour. »

Le personnel de première ligne est le mieux placé pour la gestion des risques

Votre personnel de première ligne est quotidiennement dans les tranchées, il est donc le mieux placé pour évaluer et traiter les transactions des clients.

En se concentrant sur les premières lignes, les collaborateurs se voient confier davantage de responsabilités et d'autonomie (avec l'appui des deuxième et troisième lignes de défense).

Le personnel peut également recueillir des données essentielles sur les risques. En utilisant les auto-évaluations des risques et des contrôles, vous pouvez obtenir une évaluation des risques en continu de la part de ces collaborateurs.

Avantages de la gestion des risques en première ligne

La gestion des risques via votre première ligne présente trois avantages essentiels.

  1. Une meilleure responsabilisation et une meilleure prise de décision à partir de la base.

    L'utilisation des auto-évaluations des risques et des contrôles permet au personnel de prendre de meilleures décisions. Comme de nombreux contrôles sont conçus en tenant compte du risque transactionnel et des exigences KYC, les données et les informations provenant du point de vente sont précieuses. Le personnel opérationnel est le mieux placé pour évaluer lorsque les choses semblent un peu en dehors de la réalité. Il peut également identifier et modifier plus rapidement les faiblesses d'un contrôle. Cette responsabilité et cette autonomisation supplémentaires exigent un jugement professionnel de la part des collaborateurs. L'approche par auto-évaluations des risques et des contrôles donne également aux responsables de première ligne une sorte de feedback qui leur permet de prendre de meilleures décisions.

  2. Plus d'agilité.

    Les auto-évaluations des risques et des contrôles sont un outil précieux pour les banques qui souhaitent maintenir des contrôles systématiques, tout en étant plus agiles et plus réactives aux besoins des clients. Le paysage bancaire actuel a considérablement évolué en raison de l'apparition de nouvelles réglementations et de l'augmentation du travail administratif. Internet rend les clients plus avertis et plus conscients de l'importance des informations. Par conséquent, leurs attentes sont encore plus grandes en ce qui concerne les interactions bancaires en face à face. Les auto-évaluations des risques et des contrôles contribuent à garantir que les interactions futures avec les clients puissent être modifiées rapidement lorsque les risques évoluent ou que les préférences des clients changent.

  3. Service client amélioré.

    Les auto-évaluations des risques et des contrôles fournissent des informations stratégiques et des aperçus sur le comportement des clients. Cela se traduit par une amélioration du service et de la satisfaction client. Ces données permettent de retoucher les procédures lors des interactions clients et d'enrichir leurs parcours. Le personnel autonomisé qui possède des auto-évaluations des risques et des contrôles en fera une marque plus saine et offrira un meilleur service client.

Auto-évaluations des contrôle des risques et HighBond

Les auto-évaluations des risques et des contrôles peuvent aider de manière significative votre première ligne de défense à devenir plus autonome et plus consciente des risques. Lorsqu'un risque transactionnel se produit, les auto-évaluations des risques et des contrôles contribuent à garantir l'existence d'une quantité d'informations suffisante pour comprendre et traiter ce risque. La première ligne permet de comprendre les risques et de résoudre les problèmes, tandis que la deuxième ligne apporte une validation.

La technologie peut vous aider à automatiser et à rationaliser le processus d'auto-évaluation. Parallèlement, elle libère les deuxième et troisième lignes de défense de votre organisation et renforce votre première ligne de défense en équipant correctement votre personnel en première ligne.

HighBond permet aux institutions financières de développer et de mettre en œuvre des auto-évaluations des risques et des contrôles efficaces dans le cadre de leur stratégie globale de gestion des risques.

Livre blanc :

Principes de base des KRI pour les établissements financiers

Vous allez apprendre à :

  • Comment les KRI s'intègrent à un programme plus vaste de gestion des risques
  • Les différents types d'indicateurs, ce qu'ils mesurent, leur objectif et le public visé
  • Comment choisir vos propres KRI, avec une feuille de travail
  • Comment vous assurer que votre programme de KRI est évolutif et durable

Télécharger le Livre blanc

Articles liés

lang="en-US"